Partis politiques : le mythe de l’étoile filante.

etoileNombreux sont les exemples dans les partis, et notamment dans les partis centristes du mythe de l’étoile filante : l’homme où la femme médiatique censée braquer les projecteurs sur le parti qui les racolent.

Si la recette fonctionnait, depuis le temps, on le saurait. Combien sont-ils en effet ces nouveaux convertis venant vendre devant les militants ou les médias toutes les vertus du « chef » qui a su les séduire et les mettre dans le droit chemin de la vertu politique ? Aussi vite partis qu’ils ont débarqué d’on ne sait où.

Juste le temps d’obtenir quelques prébendes, la satisfaction de se croire la « tête de gondole » alors qu’ils ne sont que de simples faire-valoir. Au mieux deviennent-ils députés européens ou conseillers régionaux, voire élus municipaux : à chaque fois, sur des scrutins de liste : à vaincre sans mérite on triomphe sans gloire, mais bon… cela se monnayera bien auprès d’un autre parti à l’occasion.

Par courtoisie, nous ne donnerons pas de nom, et vous laisserons le choix de compléter une liste qui n’est que bien trop longue et malheureusement non close…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s